25 février 2019

Ecoquartiers de Toulouse Métropole : expérimenter collectivement demain... et bien-vivre dès maintenant !

Aménageur contribuant à une ville durable, Oppidea s'inscrit pleinement dans l'éco-responsabilité exemplaire portée par les collectivités locales. La SEM pousse ainsi à bâtir la qualité de vie dans les quartiers dont elle a la charge, en activant tous les leviers possibles. Le label d'écoquartier vient reconnaître les efforts entrepris et encourager cette qualité globale et durable. Focus sur toutes les (bonnes) raisons de s'y installer !

Optez pour un cadre de vie pensé et partagé

Laubis, écoquartier de Seilh
Le quartier Laubis, à Seilh, est le dernier écoquartier labellisé de Toulouse Métropole. 

 

Laubis à Seilh, fin 2018, et La Cartoucherie et Toulouse Aerospace, fin 2017, ont été les 3 derniers quartiers de Toulouse Métropole labellisé « écoquartier » par le Ministère de la cohésion des territoires. Avant eux, Vidailhan à Balma et Andromède à Blagnac/Beauzelle bénéficient de ce label. Qu'il s'agisse de création de nouveaux quartiers, réhabilitation ou extension maîtrisée, tous ces quartiers ont vu leur gouvernance érigée en priorité, avec la concertation poussée entre élus, urbanistes, riverains, associations, etc.

Ils se distinguent tous par le soin distinctif apporté au cadre de vie destiné aux habitants et usagers, constamment recherché.

Vivez au cœur d'une mixité urbaine exemplaire, avec commerces et équipements publics en bas de chez vous

Habitat, équipements publics, bureaux/tertiaire, commerces, services, loisirs, espaces paysagers s'articulent dans un ensemble urbain cohérent, délibérément aménagé pour favoriser l'équilibre. La Place centrale de Toulouse Aerospace, en face de la Halle de La Machine, en est une parfaite illustration, avec la volonté d'être un lieu de vie fréquenté majeur pour habitants et usagers. Les commerces et équipements publics, intégrés dans chaque projet urbain, permettent une réelle mixité fonctionnelle et facilitent le quotidien des habitants.
Cette mixité urbaine aboutie est un critère de poids commun aux différents quartiers labellisés de la métropole toulousaine. La variété des typologies de logements s'y retrouve souvent, à l'image d'Andromède à Blagnac et Beauzelle, où la densification menée (les abords étaient pavillonnaires) s'est réalisée en mélangeant du collectif, de l'individuel et des habitats intermédiaires. 

Profitez de déplacements et stationnements réfléchis 

Afin de libérer de l'espace public jusqu'ici occupé par les véhicules, une politique volontariste est menée à l'échelle de tous les écoquartiers. Elle s'articule avec une dimension transport public forte, où densité et complémentarité vont de pair. La Cartoucherie et son parking silo public est un exemple des plus aboutis en ce qui concerne la mutualisation et le gain d'espace public.

 

tramway, écoquartier, andromède
Les transports publics sont soigneusement articulés dans les écoquartiers.

 

Par ailleurs, une forte sensibilisation est systématiquement menée sur l'écomobilité, comme cela peut se faire sur l'écoquartier Vidailhan, à Balma (voiries traitées en zones de rencontre, espaces partagés par tous les usagers, stationnements souterrains, etc.), ou encore à Andromède (voies cyclables multiples et tramway, stationnements publics limités).

Soufflez, la nature (re)vient en ville !

Autre dimension caractéristique des écoquartiers de Toulouse Métropole dont l'aménagement est piloté par Oppidea, les espaces végétalisés et l'inclusion de la nature au cœur des projets permettent son retour en ville. C'est le cas lorsque les promenades vertes de La Cartoucherie débouchent sur l'espace et lac du Barry. A Andromède, les habitants et salariés bénéficient de plus de 70 hectares d'espaces naturels et parcs.
 

cartoucherie, nature, espace paysager
Les promenades de La Cartoucherie sont toutes végétalisées.

 

A Balma, quartier Vidailhan, le plan du quartier a été construit autour des haies et boisements d'origine, avec une trame végétale implémentée sur l'existant. Toitures végétalisées, murets, jardins partagés, gestion différenciée des espaces verts sont parmi les autres solutions déployées.

Bénéficiez d'infrastructures vertueuses et innovantes

Récupération des eaux pluviales, alimentation et déploiement de réseau de chaleur innovant (biomasse, eau tempérée, etc.), recours aux énergies renouvelables, politique ambitieuse autour des déchets font partie des attendus en matière d'infrastructures vertueuses au sein des écoquartiers.
Là encore, la plupart des écoquartiers de la métropole toulousaine accueillent plusieurs de ces solutions. A Toulouse Aerospace, un réseau de chaleur dernière génération va côtoyer des innovations du type pavés rafraîchissants sur une terrasse de brasserie ou éclairage public intelligent (variabilité de l'intensité et basse consommation).

Installez-vous dans de l'habitat certifié et durable

Oppidea s'attache à sélectionner les projets suivant des critères précis de durabilité et qualité. C'est le cas de tous ceux construits par des promoteurs lauréats des appels à candidatures à l'échelle de Toulouse Métropole, Ainsi, 100 % du foncier attribué en 2018 par Oppidea accueillera des logements certifiés NF Habitat HQE. La plupart des programmes comportent une importante dimension de performance environnementale et d'innovation, et il n'est pas rare que des programmes de logements sélectionnés par Oppidea soient distingués par des nominations et des prix d'architecture. Tous bénéficient à minima des dernières normes en matière de construction, à commencer par la RT 2012, Effinergie-BBC et de plus en plus Bâtiments E+C- .

Retour à la catégorie Vivre