L’écoquartier Vidailhan à Balma constitue un havre de tranquillité aux portes de Toulouse, sur une commune dynamique. Innovant sur le plan environnemental, il est pensé pour offrir à ses habitants une meilleure qualité de vie dans un cadre serein.

Autour de plusieurs hectares d’espaces verts, l'écoquartier Vidailhan est parsemé de jardins en cœur d’îlot, de voies piétonnes et de pistes cyclables. L’offre de logements sur l’écoquartier est diversifiée et permet de répondre à toutes les demandes et à tous les budgets : appartements avec terrasse, maisons individuelles avec jardin, terrains à bâtir, …  

Vidailhan, c’est aussi un quartier plein de vie où chacun trouve près de chez lui les commerces, activités, équipements publics et services dont il a besoin au quotidien.  
La mixité fonctionnelle du quartier se complète avec une offre tertiaire importante. De nombreuses entreprises ont choisi d’implanter leurs bureaux à l’entrée du quartier.

 

Le quartier Vidailhan fait partie des 19 quartiers labellisés "EcoQuartiers 2014" par le Ministère du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité.

 

En chiffres

31 hectares
1 285 logements


10 ha d'espaces verts


45 488 m² de tertiaire
8 219 m² de commerces et services
Equipements publics : 1 groupe scolaire, 1 crèche1, une maison de quartier, etc.


1 station de métro (ligne A) à proximité, plusieurs lignes de bus en cœur de quartier

En bref

Aujourd’hui, l’écoquartier Vidailhan accueille plus de 3 000 habitants, 15 commerces sont déjà ouverts et 45 000 m² de bureaux sont livrés..


Aménageur : Oppidea
Pour Toulouse Métropole


Urbanistes :

  • de 2008 à 2017 : KCAP - Droit de cité Architecture
  • depuis 2017 : Agence COT

Sa position exceptionnelle, à proximité immédiate de la station de métro Balma-Gramont et de son centre commercial et ses milliers d’emplois, constitue un atout supplémentaire.

Atout renforcé par l’offre de transports extrêmement riche : non seulement Vidailhan est agréable à vivre, mais on y accède facilement !

Médiathèque

Vidailhan, la qualité de vie au cœur du quartier

Le projet

Un quartier vert et nature

Dans le prolongement du caractère vert de la ville de Balma, une trame urbaine intégrée au canevas végétal existant qui respecte la diversité des espaces naturels et valorise les paysages est mise en place sur l'écoquartier Vidailhan. La nature est au cœur du quartier ; des chênes centenaires ont été conservés, un jardin central est aménagé pour les grands et les petits au pied des immeubles collectifs, des jardins partagés sont présents en cœur d'îlot, un square et des noues paysagères prolongent la trame verte de Vidailhan.

Un réseau de chaleur

Afin de couvrir les besoins énergétiques de l’écoquartier Vidailhan, ENGIE Cofely a construit, a financé et exploite un réseau de chaleur basse température livrant 6 000 MWh de chaleur chaque année. Une centrale énergétique est également créée, combinant des capteurs solaires haute température et une chaufferie bois. Ce réseau de chaleur permet d’alimenter les bâtiments en chauffage et en eau chaude sanitaire.

Une concertation menée depuis la création du projet

Pour poursuivre et affirmer la démarche environnementale et construire les équilibres propres au projet, un groupe dédié et stable a été constitué en novembre 2008 au lancement de l'écoquartier Vidailhan, avec des élus, des citoyens et les techniciens en charge du projet. Ce groupe s'est associé, chaque fois que nécessaire, à des spécialistes thématiques en terme de formes urbaines, d’énergie, de déplacement et des témoins de la promotion privée, du logement social et du tertiaire… L'obejctif de cette concertation était de concevoir un quartier ouvert au plus grand nombre, vivant, agréable à vivre incitant au « bien vivre ensemble » et répondant aux préoccupations liées au changement climatique.

 Une mixité des fonctions et des logements pour tous

Toutes les fonctions de la ville sont présentes sur l 'écoquartier (commerces, tertiaires, habitat, loisirs). Vidailhan répond à la gamme de demandes la plus large possible en matière de logement et permet d’accueillir tous les types de population : maison individuelle, appartement en collectif, du T2 au T5. Logements privés, en accession, locatif social ou privé coexistent dans un même îlot. Un programme d'habitat participatif a été réalisé sur le quartier.